Blog

Logo Kreizenn Dafar

Assemblée Générale Kreizenn Dafar

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Logo Kreizenn Dafar

Dans la vie d’une association l’assemblée générale est à la fois le moment de faire le bilan d’une année écoulée, mais aussi de rencontrer partenaires, bénévoles, sympathisants, celles et ceux qui nous suivent et nous soutiennent.

Ainsi, nous avons le plaisir d’inviter chacune et chacun à l’assemblée générale de Kreizenn Dafar, qui se tiendra ce jeudi 25 février. Ce sera à la fois un temps de travail mais aussi un temps de rencontre.

A l’ordre du jour :

  • Rapports moral et financier 2015
  • Présentation du projet Kreizenn dafar 2016 – 2018
  • Vote du budget
  • Point sur la gouvernance
  • Renouvellement des adhésions
  • Renouvellement et élection du Conseil d’Administration
  • Questions diverses

Vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance de notre Rapport d’Activité 2015

 

Jeudi 25 Février 2016 à 18h30

Salle de l’Aparté

14 Rue de l’Église, Saint Laurent de la Mer

22 190, Plérin

 

 

Retour sur : le café vie privée

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Le premier café vie privée de Saint-Brieuc s’est déroulé le mercredi 9 septembre 2015 à la:matrice.
La rencontre se voulait plutôt informelle, afin de favoriser les débats et les échanges de points de vue.

La discussion a commencé par une tentative de définition de ce que l’on entendait par « vie privée », ainsi nous avons pu nous rendre compte qu’il y avait autant de définitions de la vie privée que de personnes.

Le débat s’est ensuite tourné vers ce qui relevait de vie privée / vie pro / vie publique et le recours au pseudonymat pour certains usages.
En effet, nous avons pu constater que certain⋅es participant⋅es utilisent facilement leurs patronymes dans les Internets, puisqu’elles se présentent ainsi dans le meetspace*.
D’autres préfèrent l’usage d’un pseudonyme dans le but de rester discret⋅es et de ne se dévoiler uniquement face à des personnes de confiance. Le pseudonymat étant alors utilisé aussi bien dans le cyberspace* que dans le meetspace.

Une illustration des questions de vie privée au quotidien a été faite en se promenant dans une journée, du lever au coucher. Nous avons alors pu nous apercevoir qu’une multitude d’acteurs du numérique ont la capacité de savoir combien de temps nous dormons, où nous travaillons, et si nous allons voir notre amant⋅e.

Journée type :
Réveil –> Allumer la radio sur internet, votre FAI sait à quelle heure vous vous levez.
Vous vérifiez facebook, twitter etc. Ces services savent aussi à quelle heure vous vous levez.
Départ au boulot –> La radio s’éteint, le FAI voit la déconnexion, sait donc à quelle heure vous partez.
Boulot , imaginons qu’il y ait une pointeuse, le patron sait quand vous arrivez, prenez des pauses…
Dans le cas d’un travail avec une connexion web, connexion Facebook, Twitter, ces services savent quand vous travaillez et où vous travaillez.
Midi –> Retrait d’argent dans une banque ou paiement par carte bancaire, votre Banque connaît vos habitudes de consommation, ce que vous dépensez pour manger, etc.
Sortie boulot –> Courses pour la semaine, la banque connaît les habitudes de consommation, le nombre approximatif de personnes au foyer, etc.
TV –> Télévision par internet, votre fournisseur d’accès à internet, sait ce que vous regardez, combien de temps etc.
Dodo –> Extinction des réseaux, plus de connexion internet, votre FAI, Facebook, Twitter & co savent à quelle heure vous vous couchez.

Facebook, Twitter, vos fournisseurs d’accès internet, banque… connaissent vos habitudes, presque mieux que vous.

Après avoir dépeint un tableau noir, il a été donné quelques astuces, non-techniques, pour essayer de conserver un minimum de vie privée.
Un atelier plus axé sur la pratique aura lieu mercredi 16 septembre de 18h à 20h.

Photo de la matrice

Les minutes se suivent et ne se ressemblent pas.

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Il y a une heure encore, nous étions tous réunis à discuter, rigoler dans la:matrice. C’était #comiam !

Et puis, tout à coup, le silence s’installe. Les coworkers devant leur écran, tapotent sur leur clavier, lèvent la tête, réfléchissent, soufflent… Bref, tout le monde travaille.
Le silence ?! Oui, non pas aujourd’hui (ni hier) car #PSES (Pas sage en seine) résonne doucement dans la:matrice. Nous sommes plusieurs à aimer assister à cet événement annuel, car les conférences sont toujours de qualité et accessibles à tous. Et puis… si tu ne comprends pas y’a toujours quelqu’un pour t’expliquer ici ! 

Une personne entre dans l’espace, se dirige vers un nouveau coworker pour lui dire bonjour « et tu bosses dans quoi » « bah je travaille dans le bâtiment ». Se suit une conversation sur un modèle plutôt innovant et une prise de rendez-vous.

Quelques minutes plus tard, on voit des gens se lever, se regarder : « on va prendre un peu le soleil ?! ». On descend dans la cour, on discute. Certains parlent du dossier sur lequel ils bossent, d’autres disent qu’ils ne vont pas tarder (faut aller chercher les enfants à l’école).
Et puis, on remonte, on sort le PC de sa veille et le silence s’installe de nouveau. On bosse, on réfléchit, on tapote sur le clavier, on lève la tête et là : « hey mais c’est cosycloud ! »

Alors, on se lève, s’installe devant la télé et on écoute @nitot et on entend « mais comme ça a l’air chouette ! »

Et puis, aujourd’hui, nous disons au revoir à Erwann, que nous avons accueilli pour 10 semaines de stage en développement logiciel et web. Il a pas mal bossé pour l’interface Pokoù. Mais ça, on t’en reparlera plus tard. 

la:matrice a déménagé

Posté par | Blog | Aucun commentaire

la:matrice a déménagé, nous sommes situés au 36 rue Saint-Guillaume, juste au-dessus du Télégramme.
Pour le moment, nous n’avons pas installé de signalétique, mais ça ne saurait tarder. Le rez-de-chaussée n’ayant pas encore subit les modifications adéquates.
Donc, pour le moment il suffit de rentrer et de monter au premier étage !
Si tu es en fauteuil roulant, saches que dans l’avenir (assez proche) il y aura de quoi s’installer au rez-de-chaussée. 🙂
Si tu ne connais pas Saint-Brieuc comme ta poche, on t’aide à trouver une place de parking pour ta voiture.
Il y a plusieurs parkings payants, mais à 5 minutes (à pieds) de la:matrice, il y a un quartier où l’on peut se garer gratuitement. 🙂
parking_proche_lamatrice

Du 28 au 30 mai, la:matrice participe au Startup Assembly

Posté par | Blog | Un commentaire


Pour la deuxième année consécutive, la:matrice participe au Startup Assembly et active le réseau d’entreprises et des initiatives innovantes du Pays de Saint-Brieuc. 

Qu’est-ce que le Startup Assembly ?

Chaque année, depuis 4 ans, Startup Assembly permet aux entrepreneurs innovants d’ouvrir gratuitement les portes de leur entreprise, pendant 3 jours. L’occasion pour le public de découvrir une entreprise innovante de l’intérieur, et d’aller au devant des opportunités. Et l’occasion pour l’entrepreneur et son équipe de partager leurs expériences, et leur métier.

Rendez-vous à Saint-Brieuc

Le jeudi 28 mai pour une journée de coworking dans les nouveaux locaux de la:matrice !
Le vendredi 29 mai, dès 11h30, pour un apéro/rencontre avec l’équipe à l’initiative de la Makerrr’s Race, ils vous montreront leurs superbes bolides à plusieurs roues !
Le vendredi 29 mai, dès 14h, DK Innovation vous ouvre ses portes pour rencontrer le fondateur, l’équipe, leurs outils et leur méthode !

3 jours durant lesquels l’innovation sera au rendez-vous ! 

D’autres événements bretons sont organisés, pour plus d’infos, c’est ici ! 🙂

Come In We Are Open

la:matrice, cet espace d’expérimentation by Nkl4

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Quand notre cher coordinateur,Ludovic, écrit sur son blog un article sur la:matrice, il le fait avec le cœur et on aime ça donc on partage ! #datalove

Evidemment, c’est de l’empowerment !

Cela ne va pas être une surprise. Je vais te parler de la:matrice.

Pas une surprise si tu me suis par ici ou par là, tu vois bien que je dors la:matrice, je bosse la:matrice, je bouffe la:matrice etc. J’en parle de trop ?

J’en suis certain, c’est ce qui me prend le plus de temps dans mes journées (du levé au couché), voire la nuit (rêves mais surtout insomnies).

la:matrice (c’est pas correct en typo, il devrait y avoir une majuscule à la:matrice mais je fais ce que je veux !), c’est cet espace de coworking, qui est bien plus que ça en fait. C’est cet espace d’animations, qui est bien plus que ça en fait. C’est cet espace d’expérimentation à Saint-Brieuc qui est en fait exactement ça !

De l’expérimentation est née la:matrice et c’est de l’expérimentation que vit la:matrice. C’est en faisant que cette belle communauté  (plus de 120 personnes physiques ou morales) expérimente chaque jour, soit en développant une monnaie complémentaire, soit en voulant construire une imprimante 3D from scratch (de A à Z en gros), soit en venant faire ses réunions de bureau ou CA, soit en aidant des porteurs de projets sur le territoire de Saint-Brieuc, soit en participant à changer le monde en offrant un sourire.

Et c’est pas rien de vouloir changer le monde, y a du boulot pour remettre des choses très basiques mais fondamentales, au cœur des sujets de société.

Regarde un peu comment c’est beau. Un gars que je connaissais à peine me dit : j’ai un bureau, seul. J’en ai marre je veux voir du monde ! T’as pas un petit bureau ?

Hop, le voilà installé et 2 mois à peine plus tard, il me sort : je veux construire une imprimante 3D !

OK, on va en acheter une en kit, ça va être cool, on fera un BuildEvent !

Ni une ni deux, Phil (le gars que je connaissais de mieux en mieux) me dit : Ok pour le BuildEvent, mais pas le kit. On va la concevoir et fabriquer seul !

Olala, olala, olala …. OKAY \o/

Au final, cette imprimante est encore au stade papier et pièces détachées, mais WoOaw … Quelle expérience de lâcher prise pour moi et de prise de risques pour Phil. Risque financier (un peu) mais aussi risquer de se prendre une claque si on y arrive pas. L’échec, ce truc que personne ne veut, même si tu as un bon rapport avec lui. J’ai identifié mes insomnies de début d’année, c’était une peur de l’échec refoulée. Je pense avoir une bonne relation avec l’échec, peut être une bonne quantité de baffes données par la vie, je fais avec, c’est l’apprentissage … même à l’âge adulte.

On a donc monté des imprimantes 3D, un certain nombre. Phil en a profité pour plonger dans l’océan Makers car lui aussi maker depuis toujours.

Aujourd’hui il est chef de projet MakerrrrrrrrrrrrrrrrrrRace ! Ca va poutrer le 4 juillet \o/

TEDx Saint-Brieuc … encore un bel exemple intraprenariat !

Vinc’ (l’égyptien comme je l’appelle) viens me voir à la:matrice et me demande si on peut l’aider à monter un TEDx à Saint-Brieuc.

Evidement, c’est tellement dans l’esprit de Kreizenn dafar et de la:matrice que la réflexion n’a pas été longue. Création d’équipes, recrutement de bénévoles, réunions d’organisation etc. la:matrice et sa communauté répondent présent.

Tout ceci en mode EXPERIMENTATION, c’est celui qui fait qui a raison et dans un tiers lieu c’est plus facile (je cache des mots clés dans ce billet :p).

Ca fait bientôt 2 ans que la:matrice existe et c’est seulement maintenant que l’on commence à ressentir une réelle appropriation de l’espace et de la communauté par le territoire. Plus de monde à venir nous voir, des profils divers et variés, pas que du numérique (il y a des chats aussi), du Vélo, de la couture, de l’écriture, de la startup mais surtout du projet !

Du coup, toute cette expérimentation peut à un certain moment donner le tourni, des vertiges parce qu’il y a beaucoup de choses qui se font et qui se font bien. Des vertiges parce que tu voulais que les gens puissent faire et ils y arrivent, ils font même si ils échouent … le plus important c’est d’essayer. Pas de le dire ou même d’y avoir pensé ! NON, il faut faire pour savoir.

Le bureau de Kreizenn dafar, les permanents à la:matrice et des membres ont fait remonter des besoins simples mais encore une fois fondamentaux. Nous avons donc décider de travailler sur certains points de Kreizenn dafar et la:matrice comme par exemple ce qui nous caractérise, quel est notre rôle et pour quels publics ? Accompagné par Vocalyse, Bernard à fait ressortir tous ces fondamentaux, mais surtout le terme qui identifie toutes nos actions, militantes ou moins militantes.

Empowerment ! Pfffff encore de l’anglais, toujours de l’anglais ! Faut traduire Ludo.

Bwaaaaah non. Je ne trouve pas. J’ai souvent utilisé le terme de capacitation, mais en y réfléchissant et en écoutant Jérémie Zimmermann, je pense que Empowerment n’a pas (encore) de traduction correcte, qui reflète cette (re)prise de pouvoir. Mais pas le pouvoir au sens je décide pour les autres ! Non, le pouvoir d’agir, le pouvoir de faire évoluer, le pouvoir de modifier, le pouvoir de pouvoir :)

L’empowerment c’est tout simplement : y a plus de café à la:matrice alors j’en refait. Oui oui, tu as le droit de faire ça, sans formation ni signature de décharge au cas ou tu aurais fait sauter les plombs en faisant un court circuit.

L’empowrment c’est tout simplement : surmonter sa peur de l’échec et faire. Quand on est plusieurs c’est plus facile, quand on nous met pas la pression également.

L’empowerment c’est tout simplement : avoir raison parce que j’essaie de faire et voir si ça peut m’aider.

C’est beau de le dire, de le faire, mais c’est encore plus beau de le vivre « Cent fois » dans l’année :p Mon job est formidable !

Tout ceci amène Kreizenn dafar a encore expérimenter son mode de gouvernance, tout du moins elle y réfléchit pour que celle ci soit encore plus ouverte, un peu plus stratégique sans occulter le droit à l’échec et peut être un peu plus fluide ?

Bisous, à la prochaine ;)

@Nkl4

Bisous Ludo, merci pour ce joli billet 🙂

 

Une journée à la:matrice

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Tu te demandes ce qu’il se passe à la:matrice ? Ce lieu ouvert, au troisième étage du 21 boulevard Clémenceau de Saint-Brieuc, dédié au coworking, aux animations et aux expérimentations.
Tu dois régulièrement lire sur Twitter – si tu as un compte Twitter –  des #entenduàlamatrice ; ces petites expressions parfois sorties de leur contexte, mais qui ont fait rigoler tout le monde.

Voici quelques instants que l’on peut vivre à la:matrice, l’exemple du mardi 27 janvier est pas mal…

Le matin, le café est toujours chaud ! Et ça fait du bien de sentir cette bonne odeur après avoir monté les 3 étages à pied… (oui l’ascenseur est toujours en panne, mais plus pour longtemps !)
Comme j’arrive tôt, je peux m’installer où je veux ! Je choisis une place, je branche mon PC, je l’allume et la journée peut commencer.

Les coworkers arrivent petit à petit. On voit l’espace se remplir doucement… Certains viennent pour la journée, d’autres pour deux heures…
L’ambiance est studieuse, tout le monde travaille sur son projet, les yeux rivés sur l’écran, griffonnant sur un cahier, ou au téléphone avec un client.
De temps en temps, on discute avec ses voisins de table, on reprend un café, on descend faire une pause clope.

Parfois, au bout du couloir, un coworker partage ses connaissances. Par exemple, ce midi il y avait un atelier Prezi. D’autres personnes arrivent, elles ne coworkent pas, elles ont juste envie d’apprendre de nouvelles choses. On se rencontre, on discute. Et à l’autre bout du couloir, des gens continuent de travailler.
Quelques fois, des visiteurs viennent nous dire bonjour, souhaitent réserver une salle ou, viennent nous voir parce qu’elles recherchent un développeur, un graphiste, ou une autre compétence.
En ce moment, comme il fait froid et que nous avons de temps en temps des coupures de courant, nous fermons les portes. Et malgré cela, il y a de la vie à la:matrice ! On entend des portes s’ouvrir, on entend des rires, des pas dans le couloir.

Aujourd’hui, un coworker régulier est arrivé. Il n’y avait plus de bureau de libre « ho mais c’est de plus en plus rempli ici ! » a-t-il dit. Une personne lui a fait de la place et il a commencé à travailler.

Dans la journée, on voit des têtes bougées, le casque vissé sur les oreilles. Les coworkers écoutent souvent de la musique, ça permet de rester concentré !

En fin d’après-midi, la nuit commence à tomber, on allume les lumières. On continue de travailler. Et tout d’un coup, on entend « ha super ! » On comprend alors qu’un(e) coworker a réussi à faire ce qu’il (elle) voulait. Parfois aussi, on entend « ho merde… » Et on comprend qu’un truc a planté.
Si le (la) coworker a besoin d’un coup de main, on vient l’aider, lui apporter notre conseil ou notre soutien, tout simplement.

Il arrive aussi régulièrement qu’un coworker dise « ho venez voir, j’ai trouvé un truc super ! ». Alors on se lève tous, on et on va regarder cette trouvaille ! Et puis, on rigole, si on discute autour du sujet.
Ces petits instants nous permettent de penser à autre chose et de créer du lien avec les autres coworkers. Nous ne sommes pas simplement des gens qui travaillent dans une même pièce, nous devenons des collègues, nous formons une équipe.

En cette fin d’après-midi, nous sommes plusieurs à attendre le dernier atelier de la journée. Encore un moment où l’on va découvrir de nouvelles choses.

 

Pourquoi soutenir Kreizenn dafar ?

Posté par | Blog | Aucun commentaire

Kreizenn dafar, c’est l’association loi 1901 qui a créé la:matrice.
Kreizenn dafar, c’est un groupement de citoyens. Sa mission est de créer, d’accompagner et de soutenir des événements autour d’expérimentations techniques, et de diffuser de l’information sur les thèmes en relation avec Internet et le numérique.

Kreizenn dafar en 2014, c’était 42 adhérents et 100 membres actifs dont 40 personnes morales ! Allez, on fait mieux pour 2015 ?!

Kreizenn dafar, c’est des gens qui se démènent pour développer des actions innovantes sur Saint-Brieuc, pour faire bouger notre territoire !

Kreizenn dafar, c’est aussi :
– le plaisir qu’ont les entrepreneurs, télétravailleurs, étudiants et porteurs de projets à venir coworker très régulièrement à la:matrice
– le plaisir de nombre de personnes à venir participer à un atelier. « chouette, je vais savoir utiliser facebook et twitter pour mon activité professionnelle » (un exemple parmi tant d’autres)
– la joie, pour les participants, d’avoir vécu le premier hackathon des Côtes d’Armor et d’avoir développé des applications innovantes pour le territoire et ses habitants (et même ses touristes !)
– l’envie de plusieurs associations de profiter de nos compétences et de notre bonne humeur pour créer, ensemble, de nouveaux événements !
Sans compter toutes les rencontres, les échanges, les relations professionnelles qu’un lieu comme la:matrice a pu accélérer !
Mais nous ne pouvons pas vivre uniquement grâce aux financements publics !

Nous avons besoin de ton soutien pour continuer nos actions et te fournir encore et toujours nos services, tant pour le coworking que pour des ateliers d’initiation et de perfectionnement et l’organisation d’événements !

Si tu aimes le numérique, si tu te dis « Kreizenn dafar, j’aime ce qu’ils font ! » si tu veux soutenir un projet local innovant, imprime et remplis le bulletin PDF d’adhésions-2015.

Formulaire à imprimer ou à recopier sur papier libre et à retourner signé accompagné de votre règlement au siège de l’association.

Si vous êtes une personne morale désirant devenir partenaire niveau 1 ou 2, merci de nous contacter.

Si tu veux renouveler ton adhésion, tu peux aussi aller sur l’interface Pokoù !

Nous te remercions, par avance, pour ton soutien ! Sois assuré que nous en ferons bon usage, pour toi, ta famille, tes amis, les amis de tes amis, les amis de tes enfants, ton voisin, ta voisine… Bref, de toute façon tu viendras nous voir à la:matrice ! :)

Et si tu ne connais pas la:matrice, que tu veux en savoir plus, mais que tu n’oses pas encore venir vous dire bonjour, je te conseille de lire  ce témoignage rédigé par une coworker assidue.

formulaire adhesion kreizenn dafar

 

Rendez-vous en 2015 !

Posté par | Blog | Aucun commentaire

La:matrice prend ses congés de fin d’année du 22 décembre au 4 janvier 🙂

Rendez-vous le lundi 5 janvier 2015 pour de nouvelles aventures !

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année ! 

L’équipe de la:matrice

Crédit photo